Galerie d’art contemporain à Lyon

Galeriste, collectionneur, curateur, Claude Petitjean est entré dans le monde de l’Art comme on pénètre un songe...

Il y a 15 ans, l’homme quitte la publicité et la conception-rédaction pour se tourner, en néophyte volontaire, vers l’art contemporain. Nous sommes alors à Aix-en-Provence, et Claude va vivre ses premiers émois artistiques. Des références -et révérences- esthétiques qui se développent initialement au contact des « artistes bruts ».

“Ces artistes décentrés, sous le vent de l’Art Brut, cet art des muets, des invisibles, des fous ou soi-disant, ont été une source d’inspiration majeure à ma ligne artistique”, confie Claude Petitjean.

“Toutes ces oeuvres charbonnées d’un noir intense, signées d’artistes derrière des barreaux, qu’ils soient physiques ou chimiques, constituent des jalons déterminants de ma culture artistique.”

Après Aix et l’Art Brut, et des expositions à Paris, Londres, Bruxelles, Shanghaï, Claude Petitjean investit le faste de Saint-Tropez, puis la capitale hexagonale de l’Antiquité, l'Isle-sur-la-Sorgue.

Entre ruptures et tâtonnements, le galeriste vise l'harmonie. Et l’équilibre d’une collection qui peu à peu résonne, et fait parler d’elle.

À mesure que Claude Petitjean avance et progresse, le Pop Art s’invite également dans sa vie : “l’audace des chromies de l’American Pop Art Movement m’ont étreint, commente le galeriste. Très vite, un pont artistique enjambe l’océan, de « la grosse pomme » à la bouillonnante scène française ; “Robert Combas, Gérard Schlosser m’ont émerveillé.” Claude aime la figuration libre. Il se retrouve dans ses embardées subversives et ses incartades surréalistes.

Une galerie d’art amarrée à Lyon

Solidement installé au coeur du second arrondissement de Lyon, à deux pas de Confluence, Claude Petitjean déroule désormais depuis trois ans un fil rouge, tendu et radical : mettre en lumière une sélection d'oeuvres et d’artistes libérés des académismes, toujours instinctifs, pulsionnels parfois. Porter aux cimaises une sélection d'oeuvres où le génie chromatique côtoie l’audace de compositions débridées.

Erró, Hiquily, le sculpteur Cipre, les déclinaisons érotiques et sensuelles d’un Crespel… les oeuvres retenues par Claude sont majeures.

Newcomer notable, récemment arrivé au sein de la galaxie Petitjean, l’immense CharlElie Couture se dévoilera d’ici peu au coeur de la galerie lyonnaise. À suivre de très près également, le séditieux travail d’appropriation de Janklo ; le mystérieux plasticien français propose d’étonnants ready-made détournés ; il emballe du vide, à la croisée des concepts déployés par Duchamp et Klein.

Autant d'oeuvres dont le crépitement frappe à la grande porte. « Knocking on heaven’s door », l’histoire de l’art, assiégée, cède et ouvre ses bras.

Claude Petitjean, lui, préfère parler de son rôle et de “gestes simples, mais déterminés”.

“Savoir mettre au mur des chef-d'oeuvres, des pièces capables d’empoigner le visiteur, et surtout, parvenir à s’en séparer” souffle le galeriste. "Et on sent alors de la souffrance..."

“C’est par le lâcher-prise, que l’on atteint l’excellence. Il faut libérer les œuvres, les laisser partir, et sans cesse en rechercher d’autres, encore plus fortes, encore meilleures, pour être en mesure et démesure de proposer un fond d’exception.”

Claude Petitjean regarda un jour un de ses Combas et me dit, triste et fier en même temps : “celui-là il va bientôt partir... Et si... et si c’était avec toi... allez... prends, come to the edge, come to the edge, come to the edge and fly”.

Une œuvre du maître, depuis ce jour-là, dans mon salon, illumine ma vie et nous rêvons ensemble.

« Le monde de l’art, comme on pénètre un songe... ».

Également consultant artistique, Claude Petitjean développe la programmation d’une galerie d’exception, la galerie Garance Montador.

Au coeur de Saint-Tropez, l’homme a développé la ligne artistique d’un lieu d’exposition qui manquait à la ville : “une scénographie qui respire, des volumes aériens… la galerie est une oasis, un espace racé, dédié à la figuration libre, narrative, au pop Art. Au talent.

Stay Tuned!

 

06 09 69 85 15

contact@galeriepetitjean.fr

 

60, rue Auguste Comte - 69002 Lyon

mardi au samedi : 11h-13h   14h-19h