Alexandre Nicolas

Face à face d'une burqa afghane et d'un masque sado-masochiste. Dans "Slave to love", Alexandre Nicolas confronte la femme opprimée par l'islamisme radical et l'esclave qui se contraint lui-même dans ses pulsions sexuelles. Une domination morale et physique, subie d'un côté, volontaire de l'autre.

Vous avez une question ?